Essai - 15 x 23 - 416p

Alger la blanche

Salah Guemriche

Octobre 2013

Fondée, selon la légende, après le passage d’Hercule et de ses compagnons, la ville d’Alger fut très tôt convoitée : Phéniciens, Romains, Byzantins, Arabes, Espagnols, Turcs et Français l’auront tour à tour

aimée et malmenée, glorifiée et saignée à blanc... sous l’égide de Sidi Abd er-Rahman, son saint patron, la ville fut successivement la capitale  des corsaires de Barberousse, celle de l’Empire colonial français et la Mecque des mouvements révolutionnaires du xxe siècle. À travers une balade historique, littéraire et amoureuse, Salah Guemriche nous conte les très riches heures d’Alger. Le lecteur croisera, entre autres, Cervantès, Tarzan, Sénac, Ali-la-Pointe…