Maison Atlas

Alice Kaplan

Mars 2022

Années 1990 : Emily et Daniel, tous deux étudiants, se rencontrent à Bordeaux. Emily est une jeune Américaine délicate et réservée, Daniel Atlas, Juif algérien, un dandy tourmenté. Leur amour ne durera que quelques mois – la guerre civile en Algérie oblige Daniel à rejoindre son pays où vivent toujours ses parents. Car cette illustre famille de commerçants, ancrée depuis toujours dans cette terre, qui a connu l’Algérie colonisée puis indépendante, a choisi d’y rester envers et contre tout.

2016 : Becca, une jeune Américaine en quête d’elle-même, fait le voyage jusqu’à Alger pour mieux comprendre la lignée de la famille Atlas…

Dans une composition virtuose, entrelaçant subtilement petite et grande histoire, liberté fictionnelle et rigueur historique (également nourrie d’archives), Alice Kaplan explore la question de l’héritage juif algérien, de son inscription et de sa survivance dans le destin de l'Algérie contemporaine.

L’amplitude de ce roman sur la transmission, par ailleurs porté par une écriture à l’élégance extrême, est inédite : il investit, avec une belle et adroite audace, un imaginaire nouveau où s’entrecroisent l’Algérie et les États-Unis, et où se déploient des personnages complexes et attachants, se frayant avec mélancolie un chemin dans le cours tragique de l’Histoire.