Essai - 145 x 230 - 468p

Mes indépendances

Kamel Daoud

Février 2017

Journaliste et chroniqueur au Quotidien d'Oran depuis le milieu des années 90, KAMEL DAOUD a depuis toujours usé de sa plume incisive pour disséquer le monde autour de lui. Au fil des miliers de textes écrits notamment pour sa chronique "Raïna raïkoum", qu'il a tenue durant près de 20 ans, c'est tout un pan de l'histoire qu'il traverse et interroge.

Ce recueil regroupe ainsi 186 chroniques extraites d'un corpus de plus de 2000 textes parus entre 2010 et 2016 : des prémices du "Printemps arabe" à la "crise" des réfugiés, des élections présidentielles algériennes à la guerre en Syrie et à l'installation de la fragile démocratie tunisienne... ce sont autant d'instantanés de la vie politique, sociale ou culturelle de l'Algérie et du monde où le chroniqueur donne libre cours à sa subjectivité, ses émotions et ses colères. Au risque, parfois, que s'installe le malentendu. Régulièrement, en outre, on y rencontre l'écrivain et ses textes qui ébauchent une fiction, relatent un voyage, s'amusent d'une bizarrerie de notre époque moderne.

A l'instar d'une génération de chroniquers algériens, Kamel Daoud a érigé la chronique en exercice de style, où l'insolence le dispute à l'inventivité mais où il s'agit d'abord de défendre sa liberté d'être et de jugement.